L’année 2017 de Crealys®, aura été marquée par plusieurs réalisations.

Tout d’abord, des implantations bien sûr….

Les représentants de VOLITION RX (USA) cotée à New York, dont Cameron Reynolds, Président et CEO, et Singapore Volition (société faîtière d’origine) ont appuyé le projet de leur filiale qui porte depuis la Wallonie tout le développement opérationnel du groupe. Tous sont unanimes sur l’image positive de la Wallonie à l’étranger dans le secteur Biotech.

Créée en 2010, le projet a obtenu le soutien de la Région pour le financement des ses recherches. En quelques années à peine, l’entreprise a établi des résultats probants avec sa méthode de détection préventive en phase finale de validation et a pu obtenir le marquage CE. Elle est basée sur l’immunologie, identifiant les nucléosomes selon les modifications épigénétiques (càd tout au long du génome). Les techniques complémentaires des concurrents se basent sur la mutation de l’ADN et le séquençage, ce qui demande de plus grandes quantités de sang).

La Wallonie est caractérisée par un fort soutien à la R&D, des Hôpitaux remarquables comme Mont-Godinne près de Namur, le pôle de compétitivité Biowin, des centres de formation comme Cefochim, un recrutement aisé de personnel qualifié/de R&D…

Aujourd’hui les laboratoires de Belgian Volition occupent 10 chercheurs pour la validation des biomarqueurs  mais pourront en accueillir 24. Et cela ne représente qu’1/3 de la surface du bâtiment. L’entreprise a ouvert Volition America à Austin en février dernier suite aux missions économiques à Texas A&M avec l’AWEX.

Belgian Volition envisage de passer à 30 personnes d’ici fin 2018 .

http://volitionrx.com/news/video-gallery

FytoFend, ensuite, spin-off de l’Université de Namur installée dans la bâtiment Regain du parc Crealys®, vient de lancer le biopesticide FytoSave® et d’entamer la construction de son tout nouveau bâtiment.

Le « biopesticide » FytoSave®, totalement innovant et dépourvu de toute toxicité pour l’homme et l’environnement, vient d’être autorisé et pourra être utilisé en Belgique dès cette année 2015 par les agriculteurs et les particuliers. Cette mise sur le marché concrétise le travail mené de puis 2009 par la société FytoFend SA, spin-off de l’Université de Namur, spécialisée dans la protection des végétaux par des éliciteurs (des stimulateurs naturels des défenses des plantes) .

Grâce à son mode d’action et son efficacité, ce biopesticide peut être utilisé pour lutter contre une maladie bien connue : l’oïdium. Cette maladie, causée par un micro-champignon, s’attaque notamment aux tomates, poivrons, concombres, courgettes ou melons ; cultures pour lesquelles FytoSave® vient d’être homologué par la Commission européenne et autorisé en Belgique par le Service Public Fédéral Santé publique, Sécurité de la Chaine alimentaire et Environnement. Dans les prochains mois, FytoSave® sera également enregistré dans la plupart des pays européens et sera aussi autorisé sur vigne pour lutter contre deux maladies majeures, le mildiou et l’oïdium.

Composé d’un complexe breveté d’oligosaccharides (sucres complexes), FytoSave® représente une technologie innovante et dépourvue de toute toxicité pour l’homme et l’environnement. Il permettra donc de réduire les quantités de pesticides actuellement employés. Grâce à son utilisation, les agriculteurs disposeront d’une nouvelle solution pour assurer la protection de leurs cultures tout en garantissant la préservation de la santé des consommateurs et de l’environnement.

Le réseau BDO a été créé en 1963 par trois bureaux européens, Binder (UK), Dijker (NL) et Otte (D) (qui forment les initiales du logo BDO), ainsi que par une société américaine et une société canadienne. A ce jour, BDO est l’une des structures les plus importantes au monde dans les secteurs de l’audit, de la comptabilité, de la fiscalité et de la consultance.

Composé d’une fédération de bureaux indépendants, BDO est présent dans 158 pays, avec plus de 1.400 sièges à travers le monde entier. Plus de 67.700 personnes au sein de l’organisation maintiennent constamment leurs connaissances à jour afin d’offrir un service de la meilleure qualité possible aux clients de toutes les régions du monde.

En Belgique, le cabinet compte 600 collaborateurs et associés et est actif sur neuf sièges : Anvers, Brussels Airport, Brussels Centre, Hasselt, Gand, La Hulpe, Liège, Namur et Roulers.

Le bureau BDO de Namur-Charleroi a été créé en 2001 dans le Parc Créalys. Il compte 35 collaborateurs et associés qui répondent à différents besoins dans les domaines suivants : Audit & Assurance, Tax & Legal, Advisory et Accounting & Reporting.

Mais sur Crealys d’autres sociétés innovantes se développent avant de s’étendre.

Par exemple Medinbio qui récemment fait l’objet d’un interview dans l’émission « On n’est pas des pigeons » de la RTBF… .

 

http://www.innovatech.be/medinbio-va-vacciner-vos-patates-contre-le-mildiou/?utm_source=Innovatech+List&utm_campaign=1371224b65-Mailchimp_InnovaTech_4_13_2018&utm_medium=email&utm_term=0_b9f75c3bcf-1371224b65-65501641

Plus d’information: http://www.medinbio.com

Ou encore, BSolutions qui s’est distingué le 15 novembre dernier à Bonn à « World Climate Solutions » à l’occasion de la #COP23. Dans le cadre du concours international « Green Solutions Awards » organisé par le réseau #Construction 21, BSolutions a reçu le « Grand Prix construction durable » pour son propre bâtiment de Gembloux, une construction à haute performance énergétique.

bsolutions-batiment

Au total donc plus de  120 entreprises sont opérationnelles aujourd’hui sur CREALYS.

 

 

En savoir plus sur Créalys® Invest in Namur